17 mars 2009

Ariane Moffatt, auteure de la 16e Dictée des Amériques de Télé-Québec

Ariane Moffatt, auteure-compositrice-interprète au succès fulgurant, rejoint cette année les rangs des Gilles Vigneault, Robert Charlebois, Marie Laberge et Luck Merville devenant la 16e rédactrice du texte de la Dictéedes Amériques, le plus important concours international d’orthographe de langue française. Animée par StéphanBureau, la Dictée des Amériques 2009 est un événement à ne pas manquer le samedi 25 avril à 19 h!

Enchantée par cette nouvelle expérience, la jeune femme se prête avec plaisir à ce défi créatif : « Je suis flattéequ’on m’ait demandé de rédiger la Dictée. En soi, c’est un honneur de pouvoir faire partie des auteurs qui l’ontécrite. […] Et écrire dans un format différent de celui auquel je suis habituée est un défi intéressant et
stimulant! »

Talentueuse artiste, Ariane Moffatt accumule honneurs et reconnaissances depuis ses débuts. Ayant collaboréavec Marc Déry et Daniel Bélanger, à l’aube de sa carrière, elle connaît maintenant un immense succès en solo.
Ses trois albums ont été encensés par la critique et le public, remportant plusieurs prix : elle a gagné 11 Félix au total, dont celui de l’album pop-rock de l’année en 2006 et en 2008. En février 2006, elle se produit en premièrepartie d’Alain Souchon, à l’Olympia de Paris. Son plus récent album, Tous les sens, sera disponible en Europe àcompter du 4 mai 2009, sous étiquette Sony Columbia.

La Dictée des Amériques, un rendez-vous incontournable de la francophonie
Depuis sa création, plus de 850 000 personnes provenant des cinq continents ont pris part aux épreuves dequalification de la Dictée des Amériques.
Le samedi 25 avril 2009, 120 finalistes originaires d’une trentaine de pays se réuniront à l’Assemblée nationale du Québec pour participer à la grande finale de la 16e édition de la Dictée, animée par Stéphan Bureau. Cette dernière épreuve sera télédiffusée sur les ondes de Télé-Québec ainsi que sur celles de TV5.

Source : Mélina Boucher



Aucun commentaire:

Publier un commentaire